Crédit photo : Planète Racing 

L'année 2016 qui se termine dans quelques jours restera une année exceptionnelle pour le Racing. Montée, Ligue 2, victoires, supporters, ... 2016 restera un grand cru !

Si les certains événements mondiaux ou nationaux ne feront pas que l'on garde un bon souvenir de cette année 2016, l'histoire en est tout autre pour le Racing Club de Strasbourg. Il faut dire que depuis 2011, et le début de la reconstruction, le RCS vogue sur la vague du succès, si l'on excepte la première année en National. Il y a un an, le Racing enchaînait une triste série de trois défaites en trois déplacements (Luçon, CA Bastia et Amiens) et vivait un très mauvais mois de décembre, comme souvent en Alsace ... Mais depuis, les temps ont changé.

L'année 2016 débute pour une victoire face à Belfort (2-0), alors prétendant à la montée. Le début d'une deuxième partie de saison qui mènera le Racing jusqu'à la montée en Ligue 2. Entre temps, mars avait été le mois des victoires, avril celui des matchs nuls. Une seule défaite, mi février à Fréjus, avant ce maudit vendredi 13 mai et les arrêts de jeu face à Amiens. Quelques jours plus tard, le Racing décroche officiellement son billet pour la Ligue 2 après un match nul (0-0) à Belfort.

Le retour dans le monde professionnel est prometteur jusqu'au premier faux pas à Orléans mi-septembre. Le Racing connaîtra également à nouveau la défaite à chaque fois dans les quinze premiers jours d'octobre et de novembre. Depuis la dernière à Ajaccio le 18 novembre, les Bleus restent sur quatre succès de rang en plein mois de décembre. Oui en décembre ! Le Racing qui gagne en décembre ?! Mettons ça sur le réchauffement climatique ...

En 2016, le Racing aura joué 41 rencontres officielles (championnats et coupes, hors amicaux) pour 20 victoires, 13 nuls et 8 défaites. Lors de ces matchs, les Bleus ont marqué à 50 reprises et ont encaissé 28 buts. L'attaque aura marqué au maximum trois buts dans une rencontres, la défense, elle, aura encaissé son record de but face à Valenciennes avec quatre unités. L'attaque sera restée muette à douze reprises, mais surtout les Bleus ont réalisé 23 « clean sheet », soit pas loin d'un match sur deux !

Individuellement, le meilleur buteur de l'année 2016 est Khalid Boutaïb avec onze buts en matchs officiels. Suivent derrière Jérémy Blayac, Stéphane Bahoken ou encore Denis Bouanga. Chez les passeurs décisifs, Dimitri Lienard domine le classement. Le capitanat est logiquement porté en majorité par Ernest Seka depuis plusieurs mois maintenant. Le capitaine fait d'ailleurs parti des hommes forts sur qui Jacky Duguépéroux puis Thierry Laurey peuvent compter, au même titre que Jérémy Grimm, Alexandre Oukidja, Khalid Boutaïb, Vincent Nogueira ou encore Éric Marester.

Fort de ces résultats, les supporters ont été largement présents à la Meinau. 327451 personnes se sont déplacées lors des rencontres à domicile, soit une moyenne de 16373 spectateurs par match. Le record d'affluence a été établi lors du dernier match de la saison 2015-2016 face à Dunkerque avec 26145 spectateurs. La plus faible dépasse néanmoins la barre des 10000 spectateurs avec 10951 entrées lors de la réception de Béziers. A l'extérieur, le dernier match à Colmar, le match de la montée à Belfort et le déplacement à Sochaux auront mis les supporters sur la route en nombre pour encourager leur équipe.

Qu'on se le dise, 2016 reste et restera une magnifique année. Puisse 2017 en prendre le même chemin !

Merci à RacingStub pour les statistiques !

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris