Crédit photo : l'Alsace

Trois jours après la déconvenue du côté d’Orléans, une réaction était attendue face au Red Star. Face à cette ancienne connaissance du championnat National, le Racing a fait un bon match et rassuré ses supporters, même si la victoire n’est pas au bout.

A nouveau contraint de jouer le lundi soir, la Meinau a encore affiché une affluence correcte avec un peu plus de 13 000 spectateurs présents. L’équipe a pris le match par le bon bout, poussé par toute la tribune Ouest une fois de plus. Le score aurait pu évoluer dès la 6ème minute si Dimitri Lienard n’avait pas vu son ballon échouer sur le poteau … Les Strasbourgeois ont continué à pousser mais les tentatives de Dimitri Lienard toujours, et Vincent Gragnic ont bien été stoppés par le portier parisien, Pierrick Cros. Le gros travail du milieu de terrain strasbourgeois a fait la différence puisque le trio Dimitri Lienard-Jérémy Grimm-Vincent Nogueira a rapidement pris le dessus sur son adversaire du soir, tandis que Vincent Gragnic était également très en vue dans le premier acte pour guider les mouvements offensifs des Bleus. La défense remodelée hier soir (Laurent Dos Santos-Kader Mangane-Ernest Seka-Eric Marester), s’est montrée très solide effaçant les inquiétudes entrevues quelques jours auparavant. La seule alerte de la première période est survenue aux alentours de la demi-heure de jeu lorsqu’Abdoulaye Sané a trop croisé sa frappe alors qu’il semblait en mesure de jeter un froid dans tout le stade.

En seconde période, les Strasbourgeois ont gardé leur maîtrise sur la rencontre. Si les actions étaient bien construites face à un bloc parisien bien positionné et prêt à surgir en contre à tout moment, l’équipe a pêché dans la finition et finalement Pierrick Cros n’a pas eu énormément d’arrêts à effectuer dans la deuxième partie du match. Les nombreux corners obtenus par les Strasbourgeois n’ont pas donné grand-chose, et les frappes sont surtout venues de l’extérieur de la surface. Ernest Seka, Laurent Dos Santos, Vincent Nogueira ont tous tenté…sans pouvoir trouver le cadre. Le Racing a même failli plier sur un contre, mais Jérémy Grimm a sauvé sur sa ligne alors qu’il était aux abords de la surface de réparation adverse moins de trente secondes auparavant. Quelques autres frappes lointaines ont permis à Alex Oukidja de rester chaud. Il y a donc des regrets de ne pas avoir su concrétiser la maîtrise et la belle domination strasbourgeoise, notamment le dernier coup franc qu’Abdallah Ndour a effleuré et qu’Ernest Seka n’a pas pu reprendre ... Mais il y a aussi la satisfaction d’avoir été solide pour une équipe, qui se devait de se rassurer après la triste performance de vendredi dernier. Il y avait l’occasion de prendre provisoirement les commandes de la Ligue 2 en s’imposant hier soir, mais on retiendra plutôt le contenu. On notera tout de même que le Racing n’a encaissé qu’un seul but à la Meinau en cinq rencontres officielles depuis le début de saison.

Top 3 :

EtoileEtoileEtoile Ernest Seka : Le Racing a eu la maîtrise de la rencontre, certes. C’est en grande partie grâce à la belle forme de son capitaine, qui a récupéré de nombreux ballons dans les duels aériens, mais aussi très haut sur le terrain, grâce au contrôle sur le match de l’équipe. Auteur d’un match propre, il s’est même permis quelques percées offensives comme à son habitude qui auraient pu semer la panique dans la défense du Red Star et faire la différence.
EtoileEtoile Dimitri Lienard : C’est le grand homme offensif de la soirée côté Bleus. Il a été l’auteur de quatre frappes en première mi-temps dont celle sur le poteau, omniprésent à la récupération du ballon et a fait de belles différences dans les 35 derniers mètres. Sa combativité a beaucoup plu et c’est aussi lui qui a boosté le public pour pousser l’équipe en seconde période. Parfait !
Etoile Jérémy Grimm : Il a encore produit un énorme boulot hier soir. A l’image de son capitaine, ses nombreux duels remportés dans l’entrejeu ont permis à toute l’équipe de prendre le dessus sur les visiteurs. Il a également sauvé sur sa ligne à l’approche de la fin de rencontre, ce qui aurait pu être dramatique pour l’équipe. La sentinelle a encore parfaitement fait le job.

Résumé (cliquez sur l'image) :

DR

{youtube}LZsGMU3Bc_I'{/youtube}

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris