DR

Le Racing a une nouvelle fois laissé des points en route en concédant un match nul (1-1 face à Fréjus Saint-Raphaël. Au classement, les Bleus n'avancent pas. De quoi être inquiet ?!

Têtes bases, les Bleus quittent la pelouse de la Meinau. Ils savent qu'ils ont une nouvelle fois laissé échapper deux points précieux au classement du National. Il faut dire que le début de saison des coéquipiers d'Ernest Séka est loin du statut de favori de la compétition : une seule victoire à Béziers, quatre nuls, dont trois à domicile, et une défaite à Dunkerque. Il est déjà loin le premier semestre de l'année 2015 où les Bleus enchainaient les victoires et jouaient le haut du classement. Et pourtant, l'inter-saison offrait toutes les certitudes que la suite s'écrirait de la manière, notamment à la vue du recrutement ambitieux du club.

Jacky Duguépéroux : « On doit rester solidaire »

Comme le dit si bien Jacky Duguépéroux, après c'est le foot. Une science inexacte qui vous envoie de haut en bas, avec un brin de chance et de réussite. Cette réussite qui justement fait faux bon actuellement au Racing : sur ce début de championnat, les Bleus ont eu six buts refusés (hors-jeu, faute, ...), souvent à juste titre évidemment. Seulement, avec un ou deux buts de plus, contre Orléans par exemple, ce début de saison serait tout autre. Autant contre Sedan, la copie rendue par les hommes de Jacky Duguépéroux était inquiétante, autant ce soir les joueurs ont mouillé le maillot, pris des risques et ont eu les occasions d'offrir au public de la Meinau sa première victoire à domicile.

Jacky Duguépéroux : « Si on marque les premiers ... »

En première période, il n'y a eu qu'une seule équipe : celle du Racing. En deuxième période, le Racing a rapidement dû courir après le score. Heureusement, N'Dour est venu placer sa tête piquée dans les filets adverses. Jacky Duguépéroux le sait : son équipe doit parvenir à ouvrir le score en premier, comme elle le faisait si bien la saison passée, puis gérer. Comme contre les Herbiers, ses hommes ont dû redoubler d'efforts pour égaliser tout en s'exposant. Sans un duel gagné par Oukidja, le Racing aurait même pu se faire punir en fin de partie. Sans oublier que l'homme en noir ne s'est pas fait que des amis du côté de Strasbourg notamment en refusant l'ouverture du score à Dimitri Lienard sur coup-franc. Grimm fait-il action de jeu ? Oui ? Non ? Le début est lancé.

Colmar, dans quinze jours

A une semaine d'aller à Epinal puis de recevoir Colmar pour l'Alsaclassico, l'entraineur strasbourgeois en appel à la solidarité dans le groupe. Un appel qui doit être partagé de tous. Si à Sedan le RCSA avait inquiété, contre Fréjus les Bleus ont fait le jeu et ont eu des occasions. Il faut rester persuadé que ça viendra. Les arrivées de Tuiloma et Douniama dans le groupe vont booster la concurrence, sans oublier le retour de Pouye dans quelques semaines. De quoi espérer des jours meilleurs. Une victoire à Epinal libérerait les esprits avant la réception des voisins haut-rhinois. L'heure est à l'unisson !

Liens utiles

Carte des supporters

Planète Racing

9, place Kléber
67000 Strasbourg

03 88 10 94 93

Envoyez-nous un e-mail

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies qui permettent le bon fonctionnement de notre site et de ses services. En savoir plus J'ai bien compris